Communiqué du SNES-FSU national

Le ministre a annoncé cet après-midi le report des épreuves du brevet en métropole aux 1er et 2 juillet, les corrections aux 3 et 4 juillet. Le SNES-FSU comprend cette mesure comme une fermeture complète des collèges les 27 et 28 juin.

Cette décision appelle un certains nombre de remarques :

- La canicule ayant été annoncée il y a plus d’une semaine maintenant, il aurait été possible de prévenir familles et personnels plus tôt ;
- L’état du bâti scolaire étant globalement mauvais en ce qui concerne la lutte contre les fortes chaleurs, aucune mesure n’ayant été prise suite aux épisodes de ces dernières années, la décision du ministre apparaît comme nécessaire ;
- Le SNES-FSU demande que la correction sur site soit optimisée afin qu’elle ne dure qu’une journée, et que les collègues ayant pris des dispositions et n’étant plus disponibles ne soient pas pénalisés ; de même, les familles doivent voir facilité le repli éventuel sur la session de septembre ;
- La canicule touche aussi les oraux du baccalauréat et des concours. Le SNES-FSU demande que des mesures soient prises concernant les locaux pour prendre en compte les conditions de travail des personnels et des candidats, sans changer le calendrier.