AVEC BLANQUER, LE LYCEE DU CONFLIT

Partout les mobilisations gagnent en force contre la réforme du lycée. M. Blanquer fait des discours sur la « confiance ». Dans les faits, il a créé le lycée du conflit !!!
Mise à jour du 5 avril
(Si vous souhaitez ajouter des actions, envoyez nous un mail : s3rei@snes.edu)

Jean Moulin à Revin :
• Diffusion de tracts et de pétitions sur Revin et à Charleville-Mézières auprès des lycéens, des collègiens et des citoyens dans les rues de Charleville-Mézières.
• Extinction de bougies sur la place Gonzague pour représenter les postes supprimés.
• Actions lors des journées portes ouvertes.
• Manifestation dans les rues de Revin.
• Organisation d’heures d’informations syndicales avec sondage sur les actions à mettre en place.
• Motions adoptées en CA contre les réformes Blanquer du lycée général et du lycée professionnel.
• Piquets de grèves devant le lycée avec des pancartes.
• Grèves et blocage lycéen.
• Engagement collectif dès maintenant à ne pas être PP pour l’an prochain.
• Idée de s’associer à Bazin pour la grève le premier jour des épreuves du BAC.

Bazin à Charleville-Mézières :
• Diffusion de tracts et de pétitions à Charleville-Mézières auprès des lycéens, des collègiens et des citoyens dans les rues de Charleville-Mézières.
• Extinction de bougies sur la place Gonzague pour représenter les postes supprimés.
• Actions lors des journées portes ouvertes.
• Organisation d’heures d’informations syndicales avec sondage sur les actions à mettre en place.
• Dépôt d’un préavis de grève pour le premier jour des épreuves du BAC !
• Pas de remplissage de pronote au troisième trimestre.

Diderot de Langres :
• Notation de confiance par une partie des professeurs depuis janvier (des 20/20 avec des gros coefficients).
• 9 mars 2019 portes ouvertes la moitié des enseignants avec un T-Shirt dénonçant la réforme Blanquer (rupture de stocks, d’autres souhaitaient en porter).
• Rencontre avec 3 IPR le 12 mars au lycée, 26 professeurs dont une dizaine avec le T-shirt revendicatif. Les IPR s’inquiètent de la pénalisation par rapport au supérieur du 20/20 pour les Terminales mais ne font pas pression.
• Rencontre avec la DASEN le mercredi après-midi 13 mars au sujet de la réforme d’une façon générale et dans leur lycée et sur les conditions de travail d’une façon générale. DASEN dit qu’il fera remonter au rectorat.
• Réflexion sur la démission des professeurs principaux.
• Réflexion sur un sondage auprès des collègues.

Bouchardon à Chaumont :
Un courrier est en cours de signature.

Lycée Saint-Exupéry de Saint-Dizier
• Mobilisation de professeurs dans le 20/20.

LP Decomble
• Grève le 5 février et médiatisation.
• Boycott du CA.

Jaurès à Reims :
Invitation à échanger sur la réforme pendant la journée portes ouvertes le 16 mars.

Clemenceau à Reims :
• Les représentants au CA ont annoncé au CA du 26 février la démission de 13 professeurs principaux, soutenus par une bonne partie de leurs collègues, 25 refusant de les remplacer.
• Notes de confiance par un tiers des professeurs sur tous les niveaux.
• Venue de la Rectrice le 4 mars pour parler de la réforme. Elle estime que les collègues doivent retirer les notes de la confiance ou que ces notes seront retirées, elle condamne les démissions de pp. A l’arrivée de la Rectrice une vingtaine de profs pour l’accueillir et à la sortie une quarantaine.
• Dépôt d’un préavis de grève pour le jour des épreuves de philosophie et de français.

Chagall à Reims :
• Audience au rectorat, juste avant les vacances, pour dénoncer une DGH trop réduite.
• Les profs ont boycotté la Journée Portes Ouvertes du 2 mars, mais ont accueilli les parents devant le lycée.
• Le 14 mars décision de mettre en place les notes de la confiance, une votation sur la réforme des lycées, démission des PP à échéance du 1er avril et un préavis de grève pour le 17 juin, date du bac philo / lettres.
• Venue des IPR pour dialoguer.
• Le proviseur accepte de convoquer également une AG de l’établissement.
• Les notes ont immédiatement été bloquées sur pronote... Des IPR doivent venir.
• 20 professeurs principaux ont démissionné (sur la quarantaine)

Libergier à Reims :
• Les collègues ne s’expriment pas lors des conseils de classe tout en étant présents.

Roosevelt à Reims :
• Un local accueille l’information syndicale sur la réforme au moment des Journées Portes Ouvertes.
• Les collègues ne s’expriment pas lors des conseils de classe tout en étant présents.
• Démission des professeurs principaux de seconde ! Refus de nombreux collègues de suppléer les démissionnaires.

Bayen à Châlons :
• Les collègues ont manifesté leur mécontentement en diffusant des tracts aux parents d’élèves de 2de.
• Journée portes ouvertes : cérémonie publique d’obsèques du bac et distribution de tracts aux parents.

Verlaine à Rethel :
• 18 janvier grève et manifestation des collègues.
• Distribution de tracts dans les collèges et lycées.
• Motion adoptée en CA contre la réforme du lycée.
• 23 mars : Journées Portes Ouvertes. Distribution de tracts et signatures de tracts contre les réformes Blanquer (lycée GT et lycée professionnel) et la loi Blanquer.

Bachelard à Bar-sur-Aube :
• Une journée de grève en fin de premier trimestre au sujet de la carte des spécialités suivie quasi en totalité par les professeurs.
• Audience rectorale le 5 février.

Claudel à Troyes :
• CA du 4 octobre : motion à l’initiative des représentants des personnels d’enseignement et d’éducation dénonçant en détail les dysfonctionnement engendrés par la réforme du bac et du lycée et demandant son retrait. 16 POUR et 4 absentions
• Conseils d’administration des 7 et 8 février : La dotation horaire de l’établissement est repoussée à deux reprises ( 12 voix contre, 2 blancs et 2 pour le premier jour, 11 voix contre, 2 blancs et 3 pour le second). Ce refus dénonce le manque de moyen alloués à l’établissement par le rectorat pour fonctionner.
• Votation début mars profs, CPE et Psy EN. Question posée : "Soutenez-vous, dans sa forme actuelle, la réforme du lycée et du baccalauréat proposée par le ministre de l’Education nationale ? OUI, NON, Ne se prononce pas. Inscrits : 63.Votants : 54. Non : 45. Ne se prononce pas : 9.
• Boycott important des mercredis de formation des professeurs principaux.
• Journée portes ouvertes du 30 mars : Banderole qui dénonce la réforme à l’entrée et distribution de tracts aux parents et élèves ; espace débat ouvert à l’intérieur pour expliquer les dangers de la réforme ; Participation à la manifestation l’après midi.

Marie de Champagne à Troyes :
Votation décidée qui sera mise en oeuvre sur le modèle de Claudel.

Professeurs de SES :
Le 5 mars, les profs de l’Aube et de Haute-Marne étaient en stage à Chrestien de Troyes (sujet : enseigner en 2nde), et à cette occasion ils ont décidé d’interpeller leur IPR face au non infléchissement du ministère en ce qui concerne la réforme du lycée. Ils étaient environ 25, et la grande majorité a décidé de signer la lettre qui annonce à l’IPR que s’ils sont sollicités en juin pour corriger le bac, ils noteront les copies entre 18 et 20... Ils ont décidé de la présenter aux autres collègues de l’académie le jeudi 21, à Reims, à l’occasion d’une réunion de l’APSES.

Des documents dans l’action :

Petitions Réformes
visuel_confiance cestquoi_a4_couleur
visuel_confiance cestquoi_a4_gris
visuel_confiance fp_mecanique_a3_couleur
visuel_confiance fp_mecanique_a3_gris
visuel_confiance fp_mecanique_a4_couleur
visuel_confiance fp_mecanique_a4_gris
visuel_fp demolition_a4_gris
visuel_mecanique couleur
visuel_mecanique gris