11 janvier 2013

Carrière/Mutations

Liste d’aptitude : accès au corps des agrégés

Les demandes seront à faire entre le 9 et le 31 janvier 2013.

Pour faire votre demande,vous devez vous connecter ici

Vous devez compléter votre CV pour y faire figurer les informations nécessaires

candidater : choisir la discipline d’agrégation choisie, rédiger la lettre de motivation et valider votre candidature.

- A chaque étape, pensez à effectuer une copie de votre écran ou à imprimer les éléments. Le CV et la lettre de motivation sont les seules pièces statutaires recevables et examinées en CAPA .

Conditions :
- Etre fonctionnaire titulaire d’un corps d’enseignants relevant du MEN
- Avoir 40 ans au 1er octobre 2013
- Justifier de 10 années de services effectifs d’enseignement , dont 5 dans le corps actuel. Pour les certifiés relevant d’une discipline sans agrégation, postuler dans la discipline où ils ont le diplôme le plus élevé.

La CAPA est prévue le 28 mars.

Commission administrative paritaire nationale : mai 2013

Envoyez au Snes un double de votre dossier (CV et lettre de motivation, derniers rapports d’inspection) accompagné de la fiche de suivi téléchargeable en ligne

Compte-rendu de la commission nationale de 2012

Informations complémentaires sur le site national du SNES

Le CV normé i-prof et la lettre de motivation sont obligatoires. L’absence de lettre de motivation entraîne l’annulation de la candidature.

La promotion est disciplinaire avec des contingents par discipline. Le volume est d’1/7e des titularisations de l’année des agrégations internes et externes.

Deux avis hiérarchiques sont émis ; l’avis de l’inspection est dominant.

Le Recteur dresse une liste académique après recueil de l’avis de la CAPA, c’est le ministre qui nomme après avis de la CAPN : être sur la liste académique n’est ni une promesse, ni une garantie, c’est une présélection pour participer à la finale au ministère. Le classement académique ne lie pas la CAPN.

Le CV et la lettre de candidature, quelques conseils :

Il ne faut pas faire trop long et la lettre ne doit pas être une redite du CV en « mode rédigé » ; il ne faut pas « raconter » sa carrière. Les CV et les lettres de motivation, ici comme ailleurs, ne doivent lasser leur lecteur, et les choses les plus importantes doivent apparaître immédiatement. Il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit d’une agrégation disciplinaire : c’est ce qui concerne la discipline qui compte et non ce qui est à côté ou ailleurs, dans une langue soutenue, sans faute d’orthographe ou de grammaire.

Il ne faut pas perdre de vue que pour l’essentiel ce sont les corps d’inspection qui font la sélection et qu’en conséquence, ils valorisent les collègues qui ont ou ont eu ”un rayonnement académique”, connus, reconnus pour la valeur pédagogique.

Ce qui compte : animateur de stage et de revues pédagogiques, appui de l’inspection, animations pédagogiques diverses sortant de l’ordinaire (échanges pédagogiques, stages des élèves etc…).

Comptent aussi : accueillir des stagiaires ou s’occuper d’élèves en difficulté (ZEP, 3e d’insertion, SEGPA…).

Ce qui compte moins est ce qui relève finalement de nos tâches ordinaires : faire classe, être prof principal, suivre un stage de remise à niveau, être élu au CA.

La question de l’âge et de l’avancement dans la carrière se pose car la voie est très étroite (262 promotions en 2012). C’est dans l’ensemble une promotion qui profite d’abord aux collègues avancés dans la carrière et plutôt âgés, qui attendent depuis longtemps sur les listes, dont le parcours est reconnu.

La question des diplômes et de la biadmissibilité :

Ce sont rarement des éléments mis en valeur par l’administration. Cependant, les élus du SNES les citent systématiquement à l’appui des dossiers.

Les élus SNES, SNEP et SNESup (FSU), majoritaires dans la CAPA (6 élus pour 10 sièges) et la CAPN (7 élus pour 10 sièges), lisent l’ensemble des dossiers et font des contre-propositions à l’administration sur les critères que nous valorisons (biadmissibilité, diplômes, avancement dans la carrière)

Nos revendications :
— Augmenter les volumes de promotions : passer de de 1/7e à 1/5e des titularisations.

— L’établissement d’un barème avec des critères clairs et annoncés, permettant plus de lisibilité et d’équité.

Est-ce possible pour un professeur documentaliste de postuler ?