25 octobre 2009

Le SNES académique - Les sections départementales

Compte-rendu CTPD Aube du 5 octobre

La baisse d’effectifs se généralise dans le Premier degré ( - 104 élèves dont 94 en maternelle ) comme dans les collèges ( - 28 élèves dont 6 en SEGPA) et les lycées (- 180 élèves dont 67 en LP ). Pour 12288 élèves ( dont 497 en SEGPA) , la DGH collèges est de 17864,5 heures avec 6,9 % d’HSA, l’indicateur H/E perd 4 centièmes (1,27 à la rentrée 2009 contre 1,31 en 2008)

Les classes de 5e avec LV2 sont proposées dans 23 collèges et représentent 957 élèves soit 31,3% de l’effectif total, si l’on ajoute les classes bilangues, on obtient 1614 élèves soit 52 % de l’ensemble.
Les tableaux fournis avec les convocations ne correspondaient plus aux effectifs annoncés le jour du CTP et par manque d’informations, nous ne pouvions faire les comparaisons avec les rentrées précédentes ou à l’intérieur des établissements

Dans l’enseignement privé, il y a une augmentation de 30 élèves dans le Premier degré et une baisse de 35 élèves dans le Second degré. La part du Privé reste inférieure à 8 % dans le département.

A Arcis sur Aube, le projet de sciences intégrées a été mis en place dans deux classes de 6e ( 56 élèves).

De nouvelles classes à horaire aménagé sont implantées à Eurêka et Camus (théâtre) ainsi qu’à Beurnonville ( arts plastiques )

Le SNES avait posé les questions suivantes :

- Les postes à la rentrée et les problèmes de remplacement :

Il reste un poste non pourvu à cheval sur Nogent-Romilly et un complément de service à Marigny en allemand.

Les postes avec complément de service représentent 279 h et concernent 46 enseignants ( en 2008 : 262 h et 37 enseignants ), les matières les plus touchées sont l’Education Musicale et les Sciences Physiques.

- Les moyens accordés pour la maintenance informatique dans les établissements s’élèvent à environ 700 HSE. Il existe deux emplois financés par le Conseil Général. D’autre part, le
suivi du parc informatique est tributaire des clauses des contrats de recrutement des Assistants d’Education

-  L’assouplissement de la carte scolaire a eu une « ampleur limitée » :
198 demandes de dérogation ont été formulées en 6e ( 230 en 2008 ) avec un taux de satisfaction de 88,9 % contre 93 % l’an passé
Il y a généralement compensation des entrées et des sorties. Les établissements les plus concernés sont pour les sorties :

- Pithou 22 entrées et 28 sorties.

- Jacobins 25 entrées et 12 sorties

- Brossolette 7 entrées et 17 sorties

- Camus 13 entrées et 13 sorties

4 collèges sont particulièrement demandés dont deux en Zone Prioritaire :

M.Curie 40 entrées et 2 sorties

Le Noyer Marchand 12 entrées et 8 sorties

Langevin Ste Savine 22 entrées et 7 sorties

Eurêka 14 entrées et 8 sorties

Pour les trois autres niveaux ( 5e, 4e et 3e ) : 101 demandes ont été formulées
( 180 en 2008 ) avec un taux de satisfaction de 100 % contre 90 % l’an passé

A l’entrée en seconde, 180 demandes de dérogations ont été formulées, 131 ont été
accordées ( 119 sur127 en 2008 ).

- Les médiateurs de vie scolaire, nouvellement recrutés, ont reçu une formation les 29 et 30
septembre derniers avec exposé magistral et travail en ateliers

- L’expérimentation dans les classes de Seconde
est réalisée dans deux lycées : Chrétien de Troyes et Bachelard à Bar sur Aube avec mise à disposition de 2 ETP.

Trois pistes sont retenues : l’orientation active avec suivi et accompagnement personnalisé
des élèves, l’enseignement des langues par groupes de compétences et l’amélioration des
relations avec les familles.

- Nous avons signalé les dysfonctionnements liés à la correction des épreuves du Brevet des
Collèges l
ors de la session de juin 2009.
En effet, beaucoup de collègues se sont déplacés pour constater qu’ils corrigeaient les élèves
de leur établissement voire leurs propres élèves. Le codage des collèges étant différemment
présenté, l’origine de chaque élève était facilement repérable . A Eurêka les profs du privé
corrigeaient les copies du privé ! L’IA a pris note de nos remarques pour les transmettre au Rectorat, responsable de l’organisation, les suppressions de postes n’y sont pas étrangères ! La mise en œuvre de l’épreuve d’histoire des arts au Brevet des Collèges doit se faire à partir d’une approche pluridisciplinaire, la note sera attribuée lors d’une séquence pédagogique orale, seuls les points au dessus de 10 seront pris en compte en 2010 ( comme pour une matière optionnelle)
- Sur proposition de l’IA, le pont de l’Ascension devrait entraîner la reprise des cours le 4
Novembre, il reste à obtenir l’accord du CDEN

Autres questions

- le point sur les contrats aidés :
le groupe de travail ASH s’étant réuni, dans le premier degré, il existe 252 contrats
( 151 CAV et 101 CAE ) et dans le second degré 45 contrats ( 14 CAV et 31 CAE )
la durée moyenne des contrats est très variable

- pour l’amélioration de la gestion des stagiaires IUFM CPE
, il faudra attendre la prochaine CAPA.