Lors de la CAPA hors-classe de ce lundi 1er juin, 173 collègues ont été promus à la hors-classe.
Sur les 173 promus, il y a 128 collègues au 11e échelon, 37 au 10 ème et 8 au 9e échelon.

Cette année, le barème du dernier promu est de 129 points. Attention, des collègues au 11e échelon avec plus de
trois ans d’ancienneté dans l’échelon avec un barème inférieur ont été promus.

A l’issue de la CAPA, il reste 33 collègues au 11e échelon non promus.

Le SNES-FSU a aussi soulevé la question des avis qui ont été modifiés à la baisse par les IPR ou les chefs d’établissement entre l’an passé et cette année, sans que cela nous paraisse justifié. Sur plus de trente cas signalés, 17 collègues ont vu leurs avis modifiés.

Nous avons aussi dénoncé les avis « réservé » faisant référence à des
congés longues maladies ou autres... La mention à des congés a systématiquement été retirée. Nous ne pouvons
nous en satisfaire car, pour autant, l’administration n’a pas toujours voulu revenir sur l’avis lui-même.

Cette année encore, il reste une trentaine d’établissements où aucun collègue n’a d’avis exceptionnel alors qu’il y avait jusqu’à 19 collègues promouvables dans un établissement du second degré, par exemple.
Nous avons dénoncé le fait que le rectorat n’agisse pas alors que ce problème perdure. Le rectorat s’est engagé à mieux informer les chefs d’établissement et à entamer un dialogue avec ceux qui sont particulièrement concernés.