18 juin 2009

Le SNES académique - Les sections départementales

Compte-rendu CTPD Aube 16 juin.

C T P D Collèges du 16 juin

Répartition de la dotation globale horaire.
Quatre modifications de structures sont annoncées pour la rentrée 2009 :

-  à Aix en Othe une division supplémentaire en 3e ;

-  à Bar sur Seine une division supplémentaire en 3e ;

-  à Pithou une division supplémentaire en 5e mais une division en moins en 6e ;

-  à Beurnonville une division supplémentaire en 6e.

Il n’est pas prévu d’autre modification sauf en cas d’écart significatif au moment des inscriptions. Dans cadre de l’autonomie, les établissements ont toujours la possibilité de définir leur propre structure en gérant en interne la dotation qui leur a été attribuée.

Les modifications de dotation concernent :

-  La découverte professionnelle en 3e avec un groupe supplémentaire créé à La Chapelle Saint Luc (Brossolette), Lusigny, Nogent sur Seine, Romilly (Langevin et Noyer Marchand) ;

-  La classe relais : 9 heures attribuées au collège des Jacobins ( restitution des moyens actuels) ;

-  Les heures de concertation EPS :
+ 3 heures à Aix en Othe, Marigny et Lusigny

- 3 heures au collège des Jacobins et Vendeuvre

Les transformations de postes de PEGC vacants en postes de certifiés ont été réalisées à :

-  Méry sur Seine : 1 en Lettres Modernes et 1 en SVT ;

-  Bar sur Aube en Maths ;

-  Pont Sainte Marie en Maths ;

-  Arcis sur Aube en Technologie.

9 postes sont bloqués à la prochaine rentrée ( Aix en Othe, Pithou x 2, Brossolette, Lusigny, Nogent sur Seine, Saint André x 2 et Marie Curie)

Les sections sportives reçoivent 21 heures :
-  en football 2 heures à Bar sur Aube, A.Camus, Marie Curie, P.Langevin et une heure à Bar sur Seine ;

-  en handball 2 heures à Brienne et une heure à Sainte Savine et aux Jacobins ;
-  en escalade 2 heures à Marie Curie ;

-  en danse 2 heures à A.Camus ;

-  triathlon une heure à Nogent sur Seine ;

-  natation une heure à Beurnonville ;

-  tir à l’arc une heure à Lusigny.

La coordination de la SEGPA de Bar sur Seine ne sera plus prise en charge par le directeur de Pont Sainte Marie mais par un responsable local.

Questions diverses :

1) Projet de sciences intégrées en 6e à Arcis sur Aube .}

C’est la continuité du dispositif « la main à la pâte » mis en place dans le secteur en classes primaires.

Trois groupes d’élèves seront constitués sur 2 classes pour étudier la Physique, les SVT et la Technologie à partir de la démarche d’investigation, un compte rendu régulier sera publié.

Nous avons formulé nos réserves sur le fonctionnement : qui fait quoi ? ( bivalence ou trivalence des enseignants ? ), réduction des coûts car il n’y a plus de dédoublement, l’enseignement de la physique apparaît alors qu’elle n’est pas au programme de 6e .

2) Brevet des collèges 2009.

Les résultats de l’an passé ont présenté de gros écarts entre les académies, la non-validation du B2i et de l’attestation A2 a amené des contestations.

Les mêmes problèmes se posent cette année car chaque établissement définit ses propres critères.

Nous avons présenté les remarques formulées par les professeurs de langues vivantes.

Un gros investissement est leur demandé pour :

-  concevoir les évaluations ( aucune grille académique n’est proposée) ;
-  mettre en place la passation des élèves ( y compris les épreuves de rattrapage pour ceux qui ont échoué) ;

-  faire travailler le programme de troisième aux élèves qui vont poursuivre en 2nde et celui du niveau A2 pour les autres ;

Et pourtant un grand nombre d’élèves n’auraient pu prétendre au Brevet s’ils n’avaient été repêchés.

Nos collègues sont désabusés, la mention « niveau A2 validé » n’a aucun sens, leur travail est méprisé et ils se demandent à qui pourront profiter des statistiques qui ne reflètent pas la réalité du terrain
En 2010, un nouveau brevet s’appuyant sur le socle commun devrait voir le jour, on peut s’inquiéter de la part réservé aux évaluations « maison » et des disparités engendrées.

3) Secondes expérimentales à la rentrée 2009.

Les lycées Chrétien de Troyes et Gaston Bachelard à Bar sur Aube ont été retenus sans autre précision sur le nombre de classes impliquées
L’expérimentation porterait sur l’orientation avec une semaine bilan-orientation en milieu d’année, l’accompagnement individualisé des élèves, l’enseignement des langues par groupes de compétences et la préparation à l’enseignement supérieur.

Les moyens attribués correspondent à 8 ETP pour l’ensemble des établissements concernés dans l’académie.

4) La gestion des TZR.

La dotation en maths serait plus favorable, et le problème des remplacements sera pris en charge à tous les niveaux.

5) Le même contingent d’AVS est maintenu ( 16 + 21), le renouvellement ne peut dépasser la limite des 6 ans. Pour les contrats aidés, le renouvellement s’effectue si les conditions restent valables.

6) Les signatures des contrats de médiateurs ( 34 emplois) sont en cours, la durée de ces contrats est de 9 à 12 mois.

7) Actuellement, on constate, dans le département, un tassement du nombre des conseils de discipline et des mesures d’exclusion.